La FreeSoftwareFundation (FSF) a crée un site contre microsoft (et le logiciel propriétaire) dans le but d'informer les entreprises.

Ces 7 péchés son (trad.Katleen Erna) :

Premier vice : L'éducation tu ne corrompras point. Microsoft paierait un prix d'or pour exercer son lobbying dès l'école en habituant les enfants à utiliser ses produits.

Second vice : La vie privée tu n'envahiras pas. Microsoft utilise des applications comme Windows Genuine Advantage pour inspecter le contenu des disques durs de ses clients (qui acceptent cela sans le savoir en validant la Licence de leur logiciel).

Troisième vice : D'un comportement monopolisateur tu t'abstiendras. Presque tous les ordinateurs vendus ont Windows pré-installé dans leurs entrailles, mais pas par choix.

Quatrième vice : Tu ne verrouilleras point. Microsoft essaie régulièrement de pousser ses consommateurs à mettre à jour leur système en cessant le support d'anciennes versions, etc.

Cinquième vice : Des standards tu n'abuseras point. Microsoft a essayé d'empêcher la standardisation de divers formats gratuits, comme par exemple OpenDocument, qui "menacerait son contrôle sur les utilisateurs obtenu grâce au format Word".

Sixième vice : Trop de DRM tu n'emploieras. Avec Windows Media Player, Microsoft travaille conjointement avec les majors pour mettre au point des restrictions visant à empêcher les utilisateurs de copier ou d'écouter de la musique. Par exemple, à la demande de la chaîne NBC, Microsoft a pu empêcher les Windowsiens d'enregistrer des programmes de la chaine, alors que rien n'interdit légalement de copier de tels programmes.

Septième vice : La sécurité de tes utilisateurs tu ne menaceras point. Les vulnérabilités de Windows autorisant l'accès à son système pour divers virus et malwares pourraient à elles seules remplir plusieurs volumes d'une encyclopédie. A cause de la confidentialité du code du logiciel, il est impossible de résoudre ces problèmes par soi-même, il faut attendre l'aide bénite de Microsoft.

http://windows7sins.org/